Pourquoi le comportement dans une entreprise est important ?

Un comportement poli entre collègues de travail améliore la productivité. La façon dont vous vous comportez au travail affecte plusieurs aspects de votre travail et peut affecter la santé de l’entreprise. Une conduite moins qu’exemplaire peut coûter de l’argent à l’entreprise et vous coûter votre emploi.

Les employeurs fournissent un manuel de l’employé pour guider les membres du personnel sur la conduite appropriée et limiter les problèmes éventuels. Outre les directives écrites, la culture de l’entreprise et les règles générales de l’étiquette sociale dictent également le comportement approprié du personnel.

Avez-vous vu cela : Les avantages des visites virtuelles pour les entreprises

Image de l’entreprise

Les employés sont le visage d’une entreprise et le public se fait une opinion de l’entreprise en se basant sur le comportement des employés. Les clients et les consommateurs peuvent décider d’emmener leur entreprise ailleurs s’ils ne sont pas satisfaits du comportement d’un employé. Comme les clients partagent de mauvaises expériences avec d’autres personnes, cela peut avoir un impact considérable sur le chiffre d’affaires de l’entreprise si les clients et les clients potentiels restent à l’écart. Les employeurs peuvent licencier des employés mal élevés pour maintenir une image favorable et protéger les ventes.

Interruption du travail

Un comportement inapproprié au bureau distrait les autres employés et interrompt le flux de travail. Cette perte de temps est coûteuse pour l’employeur. Un comportement perturbateur fréquent est également un motif de licenciement.

A lire aussi : Les règles de conduite professionnelles au sein de l’entreprise

Occasions perdues

Les employés qui se comportent de manière inappropriée manquent souvent des opportunités de promotion. Par exemple, les postes de responsabilité sont rarement attribués à l’employé que ses collègues considèrent comme le clown du bureau. Ces postes sont attribués à des employés qui sont respectés pour leur travail, ont fait preuve de dévouement et ont obtenu des résultats.

Sécurité

Un comportement inapproprié au travail peut découler de la manière dont les employés traitent les informations sensibles. Un affichage négligent ou un partage intentionnel de ces informations peut entraîner une perte davantage sur le marché ainsi que des problèmes juridiques et financiers pour une entreprise. L’employé responsable des dommages pourrait faire l’objet d’une action en justice en plus de son licenciement.

Interaction avec le bureau

Une bonne conduite au bureau est également importante dans les relations avec les collègues. Un comportement poli entre les employés crée un environnement de travail agréable. Les attitudes négatives provoquent des malentendus et des différences, ce qui peut créer un milieu de travail hostile. Cela peut entraîner de multiples problèmes pour l’employeur, tels qu’une faible productivité, la perte d’employés et d’éventuelles poursuites judiciaires.

Vous êtes donc contraint d'adopter un bon comportement dès que vous arrivez au bureau. Dans le cas contraire, vous pourriez écoper de quelques sanctions. 

Quelles sanctions prévoir pour un comportement inapproprié au travail ?

Dans un environnement professionnel, maintenir une conduite appropriée est impératif pour assurer une atmosphère de travail saine et respectueuse. Toutefois, en cas de comportement inapproprié au travail, diverses sanctions peuvent être envisagées par l'employeur.

  • La sanction disciplinaire est le premier levier à la disposition de l'employeur.
  • Selon la gravité de l'infraction, elle peut aller d'un simple avertissement à une sanction plus sévère comme la rétrogradation, la suspension ou même le licenciement pour faute grave.
  • Chaque entreprise a généralement établi un règlement intérieur détaillant les sanctions applicables en fonction des manquements constatés.

L'employeur peut aussi décider de transférer l'employé fautif à un autre poste ou dans un autre service si cela est jugé nécessaire pour préserver la bonne marche de l'entreprise.

Quels sont les comportements inappropriés au travail ?

Un comportement inapproprié au travail peut prendre de nombreuses formes. Il peut s'agir de manquements à la politesse et au respect des collègues comme les insultes, les propos dénigrants ou discriminatoires. Les comportements d'intimidation, de harcèlement moral ou sexuel sont également considérés comme inappropriés et peuvent avoir de graves conséquences tant pour l'auteur que pour la victime.

Le non-respect des règles de l'entreprise, l'insubordination ou l'absentéisme répété peuvent également être considérés comme des comportements inappropriés.

Il est nécessaire de rappeler que chaque employé a le devoir de respecter les règles établies par l'entreprise et de contribuer à un environnement de travail positif et respectueux.

Quelle tenue porter au travail ?

La question de la tenue vestimentaire au travail est un sujet délicat car elle dépend largement de l'entreprise, du secteur d'activité et du poste occupé.

Dans les entreprises formelles comme les banques, les cabinets d'avocats ou les grandes multinationales, il est souvent attendu que les salariés portent une tenue professionnelle classique.

  • Pour les hommes, cela peut signifier le port d'un costume, d'une chemise et d'une cravate.
  • Pour les femmes, cela peut se traduire par un tailleur, une robe ou une jupe de longueur appropriée, et une chemise ou un chemisier.

Dans un environnement moins formel ou dans des secteurs tels que la technologie, la création ou l'éducation, une tenue décontractée peut être plus appropriée. Il est judicieux de privilégier le confort et la fonctionnalité, sans pour autant négliger l'aspect professionnel.

Certaines entreprises peuvent avoir un code vestimentaire précis, qu'il est important de respecter. Cela peut inclure des directives sur le port d'uniformes, l'interdiction de certains vêtements ou accessoires, ou des exigences en matière de sécurité.

Existe-t-il des recours pour le salarié ?

Face à une sanction disciplinaire jugée infondée ou disproportionnée, le salarié dispose de plusieurs recours. Avant tout, il peut engager un dialogue avec son employeur pour tenter de clarifier la situation et éventuellement de trouver une solution à l'amiable.

Si cette démarche n'aboutit pas, le salarié peut saisir le conseil de prud'hommes pour contester la sanction. Il est généralement conseillé de se faire assister par un avocat ou un défenseur syndical pour cette procédure.

Par contre, si le comportement inapproprié prend la forme de harcèlement ou de discrimination, le salarié peut également porter plainte auprès des autorités judiciaires. Enfin, les salariés sont protégés par la loi contre les représailles de l'employeur. Ainsi, l'employeur ne peut pas sanctionner un salarié pour avoir exercé son droit de recours.

Bien que l'employeur ait le droit et le devoir de sanctionner les comportements inappropriés au travail, il est essentiel que cela soit fait dans le respect des droits du salarié. L'équilibre entre la discipline nécessaire pour le bon fonctionnement de l'entreprise et le respect des droits de chaque salarié est l'élément clé d'un environnement.

Copyright 2024. Tous Droits Réservés